BTSA GDEA

BTSA GDEA

Un pied dans la mécanique, l'autre dans l'agriculture et la nature

A la croisée de l’industrie et de l’agriculture, on recrute des jeunes motivés, curieux et qualifiés.
Pour assimiler les contraintes techniques posées par les agriculteurs, ils doivent acquérir une connaissance suffisante en agronomie, techniques de production, aménagement et génie rural.

Pour cela, la formation des étudiants en BTSA GDEA se fait en classe à petit effectif, ce qui permet un suivi personnalisé de chaque élève.
La majorité des cours est dispensée par des professeurs qui sont aussi des chefs d’entreprises ou des intervenants spécialisés.
L’équipe pédagogique assure également un suivi de chaque étudiant en entreprise.

Un enseignement technique est assuré en réseau Solidworks.
Les étudiants font des stages chez les constructeurs, cette année ils seront présents sur certains stands du SIMA 2017.

​Pour réussir dans sa formation et entrer dans la vie active, pour travailler dans des filières qui recrutent,
​un parcours vers la réussite.

 

Partir gagnant avec l’apprentissage

Pour les jeunes de 16 à 25 ans, l’apprentissage est une voie de formation et d’études idéales qui offre deux atouts pour un bon départ: obtenir un diplôme et acquérir un savoir-faire professionnel.

Une excellente formation qui débouche sur l'emploi et la réussite professionnelle

​Des atouts gagnants

Entrer dans le monde du travail tout en apprenant un métier. Voilà ce que propose l’apprentissage à tous les jeunes qui veulent se former et réussir leur insertion professionnelle. Avec les mêmes diplômes que les autres mais avec le savoir-faire et l’expérience professionnelle en plus.

Un statut gagnant

Avec un salaire allant de 25% à 78% du SMIC (selon l’âge et la durée du diplôme préparé), l’apprenti suit sa formation avec un statut de salarié: pour accéder aux mêmes diplômes, acquérir les mêmes connaissances, et l’expérience en plus. Ce contrat se déroule en alternance dans un centre de formation par apprentissage (CFA) et dans une ou plusieurs entreprises.

Une insertion professionnelle gagnante

Aujourd’hui les employeurs demandent aux jeunes diplômés d’avoir de l’expérience. Un simple stage de fin d’études ne suffit pas toujours à convaincre. L’employeur sait que l’expérience professionnelle d’un apprenti fait déjà partie de sa formation. Ainsi le taux d’insertion professionnelle des apprentis est très élevé.

Débouchés professionnels

Machinisme agricole
Qu’on se le dise : cette filière recrute

Les débouchés se trouvent chez les constructeurs, les distributeurs, concessionnaires ou agents, les entreprises et les coopératives… Electronique et informatique rendent les équipements de plus en plus performants et exigent des professionnels qualifiés.

 

​Les tendances de l’emploi

La demande de techniciens spécialisés dans le machinisme et l’informatique embarquée est forte.
A noter: le nombre de techniciens supérieurs diplômés ne suffit pas à répondre à la demande
des fabricants, concessionnaires, groupements et coopératives agricoles.

Le machinisme englobe tout l’équipement nécessaire aux différents secteurs

  • Mise en état et préparation du sol, entretien et défense des cultures, récoltes, transport et manutention.
  • Fabrication des aliments du bétail, la traite et le nettoyage des locaux
  • Matériels de jardins-espaces verts, d’irrigation, d’autonomatisme, de travaux publics
  • Commercialisation, entretien, réparation des matériels et agroéquipements.

Les activités et les métiers

  • Conducteur de machines agricoles et de travaux publics
  • Agent d’entretien et de réparation des machines
  • Agent de maintenance des matériels de jardins et de loisirs
  • Chef d’exploitation agricole
  • Conseiller spécialisé
  • Technicien d’expérimentation
  • Technico-commercial en agroéquipements
  • Technicien dans les bureaux d’études des constructeurs

Poursuite d’études

Licence professionnelle

La poursuite en Licence professionnelle Maintenance de systèmes pluri-techniques offre un atout supérieur

BTS Technico-commercial

Le BTS Technico-commercial en un an peut aussi être un tremplin dans ce marché mondial

Autre BTSA en un an pour une compétence complémentaire

Certificat de spécialisation (CS)

Concours d’entrée école d’ingénieur en agriculture ou école nationale vétérinaire

Classe prépa post BTSA-BT conseillée